Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 09:02
Ces derniers jours, on trouve dans les plus grands quotidiens de France, une publicité de la sécurité sociale vantant les mérites d'un système qui garantit aux salariés du privé une retraite durable.
Cette publicité pour l'assurance-retraite, montre une photo de quatre jeunes posant au bas de leur immeuble, avec comme slogan : '' ne rigolez pas, c'est eux qui vont payer votre retraite ''.
Elle souligne que cette assurance-retraite est basée sur le principe exclusif de la solidarité intergénérationnelle, les actifs d'aujourd'hui financent la retraite des anciens, et les adolescents actuels, ceux qui paradent au bas de leur immeuble, prendront le relais...
Maintenant que ce système est à bout de souffle, que les caisses de sécurité sociale commencent à enregistrer des déficits exorbitants, on est en droit de se demander si la jeunesse actuelle, au pouvoir d'achat largement diminué, va s'engager à payer la note de ce système financé par le crédit intergénérationnel.
Pas si sûr...
Une enquête internationale, à l'initiative de la Fondation pour l'innovation politique montre que seulement 11% des jeunes Français approuvent cette solidarité. Cela se comprend aisément quand ils entendent leurs parents dire '' de toute façon la retraite on ne l'aura pas, il faut se la faire soi-même''. A quoi bon investir à fonds perdus, laisser jusqu'à 60% de son salaire net, pour des prestations sociales obsolètes.
Effectivement, dans une société ultra-technologique, mondialisée, en perpétuel changement, exigeant aucune entrave pour vite évoluer, s'adapter, les jeunes Français ont une vision très pessimiste de l'avenir de leur pays. (Voire étude de F. de Singly, www.fondapol.org).
Ainsi, il n'est pas garanti que cette jeunesse veuille adhérer à ce principe de la solidarité intergénérationnelle, à adhérer à l'Assurance Retraite de la sécurité sociale. Ils préféreront certainement faire jouer la concurrence et se tourneront, comme l'y autorise la transposition des directives européennes dans le droit français, vers d'autres compagnies de retraite.
Aussi, certains jeunes voient dans quelle misère se trouvent actuellement leurs grands-parents.
Nous sommes au début du mamy, papy-boom et déjà une partie des retraités, des veuves et des veufs vivent en dessous du seuil de pauvreté.
Et le décalage va en accroissant plaide la présidente de la Caisse Nationale d'assurance-vieillesse.
Pour cela le gouvernement actuel, les élections municipales approchant, a accordé une revalorisation du minimum vieillesse. Elle représente une dépense de 2,5 milliards d'euros évidemment non-financée car toutes les caisses sont déficitaires.
''Revaloriser les petites retraites, c'est bien, mais qui va payer ? s'interroge Mme D. Karniewicz (CGC), Présidente de la CNAV. Elle conclue dans son interview accordée au journal Les Echos : Enfin, on ne peut pas faire impasse sur la dette cumulée et les modalités pour la rembourser.
Je lui répondrai que depuis 1994 la France n'a pas appliqué au mépris de ses engagements communautaires, la mise en concurrence de la sécurité sociale. Il est facilement imaginable, que notre pays aurait pu ainsi éviter la misère dans laquelle se trouve actuellement de nombreux retraités.
Et puis, ceux, un peu plus vieux, qui veulent rigoler, ou plutôt qui rient jaune, qui ont commencé à travailler à 14 ans, devront attendre longtemps pour voir leur retraite abondée, car la jeune génération actuelle aborde le marché du travail à l'âge de ... 25 ans.
On peut se demander quel intérêt a la sécurité sociale à aggraver son déficit, ses dettes en se payant un nouveau logo, en faisant de la réclame dans les quotidiens de notre pays si ce n'est pour nous annoncer qu'elle est vraiment une Assurance, donc soumise comme ses consoeurs à la Concurrence !
Il est donc tout à fait logique que cette publicité ne fasse pas mention de l'obligation d'adhérer à l'Assurance Retraite de la sécurité sociale... 

Dr Faraj Chemsi



SS-saviors-small050110.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens