Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

29 janvier 2006 7 29 /01 /janvier /2006 19:48

Deux mois après le lancement de la Révolution bleue, pas un seul média français n'en a encore parlé. Pourtant, en deux mois, la Révolution bleue a rallié plusieurs centaines de milliers de partisans sur Internet ! C'est plus qu'un envol, c'est un feu de brousse. Et c'est aussi une première mondiale. Tellement mondiale même que déjà aux Etats-Unis, au Canada et en Australie, et demain partout ailleurs, des Révolutions bleues prennent naissance avec des participants qui se reconnaissent à l'écharpe bleue, " blue scarf ".

Pourquoi un tel phénomène ? Parce qu'il y a dans tout l'Occident, face aux terribles menaces qui pèsent sur notre civilisation, une grave crise de représentation. L'immense majorité des peuples occidentaux, et les Français au premier rang d'entre eux, sont attachés aux valeurs traditionnelles, même si tout le monde sait qu'elles doivent s'adapter au cours du monde. Mais sans se renier ! Or c'est bien d'un reniement de ces valeurs que la classe parlante occidentale se rend coupable, entraînant derrière elle presque tous les gouvernements, qui se figurent que ceux qui écrivent dans les journaux et qui parlent dans les micros représentent le peuple. Or c'est faux : ils ne représentent qu'eux-mêmes !

On en a eu récemment deux exemples très significatifs. Aux Etats-Unis, George W. Bush a été réélu sans difficulté, alors que tous les médias étaient contre lui et lui prédisaient une cuisante défaite. En France, le non l'a emporté largement au référendum du 29 mai 2005, alors que toute la classe médiatique militait pour le oui. Celle-ci n'en a tiré aucune leçon. Elle continue de bavasser interminablement, de flatter et d'encourager toutes les déviances, de stigmatiser ceux qui s'opposent à cette dérive et d'insulter le peuple. Eh bien le peuple a décidé de ne plus se laisser insulter, de ne plus " se laisser cracher à la gueule ", comme je l'ai écrit récemment, ce qui m'a valu une impressionnante quantité de messages d'approbation. Et il s'est engagé sans hésiter dans cette Révolution bleue que nous avions lancée comme une bouteille à la mer.

Bien entendu, cela nous crée des devoirs et nous les remplirons. Le premier d'entre eux consiste évidemment à continuer de dire les choses comme nous les voyons et comme le peuple manifestement les voit aussi. Le second nous contraint à faire preuve d'un dynamisme continuel et à nous interdire tout relâchement. Nous le ferons avec la joie et l'enthousiasme qui accompagnent toujours ces moments bénis où un grand peuple se met en marche pour sauver son existence et se montrer digne de son passé. Alors plus que jamais, crions de toutes nos forces et d'une seule voix : Vive la France !

Claude Reichman
Porte-parole de la Révolution bleue

Partager cet article

Repost 0

commentaires

René Handulot 02/02/2006 13:02

Ce type est complétement fou... "The blue scarf" est comique, mais aussi, malheureusement, pathétique.

Articles Récents

Liens