Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

29 janvier 2006 7 29 /01 /janvier /2006 21:49

Le soir du 26 janvier, deuxième manifestation de la Révolution bleue, j’ai appris que dans le domaine de la justice, il existe  une hiérarchie parallèle à la hiérarchie nationale. Cette "justice"  parallèle  est la franc-maçonnerie, engendrant « une injustice permanente. » Aussi, dans les réformes que veut Claude Reichman pour la France, tous les juges francs-maçons seront mis à l’écart. Nous avons tous plus ou moins un collègue qui connaît quelqu’un qui est franc-maçon. Ce collègue  nous dira : "Bien sûr il n’est pas très élevé en grade, mais c’est quelqu’un de vraiment  bien tu sais, et puis c’est un avocat."  Et nous voici aussi bien informés et rassurés sur la franc-maçonnerie que nous  le sommes sur la soit disant "religion de tolérance de paix et d’amour" qu’est l’islam. Trop souvent un manque de noblesse de nos sentiments  ne nous  incite pas à faire des recherches et à creuser le sujet.  Ceci m’a  poussé à relire une étude réalisée  par des spécialistes de la lutte antisectes, que j’avais  lu depuis quelques années et  qui s’intitule « Un certain regard sur la franc maçonnerie », facile à trouver sur la toile. C’est ainsi que j’ai appris que les francs-maçons, dans les degrés les plus élevés, appartiennent au monde des ténèbres, à l’occultisme ; pour tout dire : au monde de l’iniquité. D’où « une injustice permanente. » Il est nécessaire  et du devoir de tout citoyen qui veut s’affranchir de la servitude qui lui est imposée par les hommes de l’état, de connaître ses ennemis afin de mesurer l’ampleur et la nature du combat à livrer. C’est pourquoi j’invite ardemment le lecteur à faire cet effort de la lecture passionnante, certes un peu longue, mais exhaustive, de la page web :

 http://v.i.v.free.fr/wt/regardfm.html

 Clay Rambar

Partager cet article

Repost 0

commentaires

GRIF 30/01/2006 14:16

La justice est, à majorité, franc-maçonne, d'où la partialité sur certaines "affaires" politico-financières. Les maçons sont peu nombreux mais infiltrés partout. Il y a peu de temps, on taxait les nationalistes de droite, de "paranos" quand il abordaient le sujet de la franc-maçonnerie. Aujourd'hui, de plus en plus de gens de "droite" au sens large du terme, commence à ouvrir les yeux et je les en félicite, il n'est jamais trop tard pour voir clair. Le problème avec ce sujet, c'est que l'établissement a créé une sorte de parade envers quiconque aborderait le sujet F-M...un peu comme pour l'immigration où a été créé une couverture de plomb: l'anti-racisme!
Quiconque tente de casser le tabou de l'immigration est aussitôt accusé de racisme et quiconque tente de parler de la secte des maçons, est aussitôt taxé de parano qui voit des complots partout!
Merci la Ripou-blique...

Salutations nationales,

Le GRIF

Dilbert 30/01/2006 08:40

Je pense que vous vous trompez d'adversaire. Le problème n'est pas qu'il y ait des francs-maçons dans la justice, ni qu'il y ait des musulmans, des chrétiens, des athées, des joueurs de pétanque. Vous aurez toujours des luttes d'influence, avec ou sans des sociétés "secrètes" par derrière.

Le problème est que la justice soit étatisée, et donc confiée à des fonctionnaires irresponsables. Laure le dit très bien dans son article : http://quitter_la_secu.blogspot.com/2006/01/justice-en-flagrant-dlire.html

Articles Récents

Liens