Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 08:27


La 3e manifestation de la Révolution bleue, qui s'est déroulée le samedi 11 mars 2006 place Saint-Michel à Paris, ainsi que dans de nombreuses villes de France, a été un grand succès.

En dépit des conditions climatiques très rigoureuses, des troubles causés par l'agitation contre le CPE au Quartier latin et d'un changement de dernière minute du lieu de la manifestation, pour des raisons de sécurité, à la demande de la préfecture de police, plus de 2000 personnes se sont rassemblées pour affirmer à nouveau les trois thèmes de la Révolution bleue : Non à la chienlit, non au trop-plein d'impôts et de charges, non aux politiciens incapables.

Tour à tour Georges Clément, Olivier Pichon, Jean-Christophe Mounicq, Gérard Pince et Claude Reichman ont pris la parole et appelé les Français à rejoindre en masse la Révolution bleue, qui est désormais le seul espoir de changement pacifique en France.

Concernant le contrat première embauche, qui est au cœur de l'actuelle contestation de la jeunesse, Claude Reichman a déclaré qu'il ne fallait pas prendre cette protestation à la légère, car le chômage de plus de 25 % des jeunes gens de 18 à 25 ans est un des plus graves échecs de la société française. Ce ne sont pas de simples assouplissements des conditions d'embauche qui sont de nature à y remédier, mais une audacieuse politique de baisse des dépenses publiques et de diminution des impôts et des charges, seule susceptible de relancer la consommation et l'investissement et par conséquent de créer de nombreux emplois en France.

Concernant le problème des banlieues, Claude Reichman a déclaré que seule une politique d'immigration zéro pouvait donner à la nation le répit indispensable pour intégrer les personnes immigrées ou issues de l'immigration et dont la déshérence, ajoutée à la propagande islamiste, est responsable de la crise qui a éclaté en octobre et novembre dernier et dont tout indique qu'elle peut se reproduire à tout moment.

La prochaine manifestation de la Révolution bleue aura lieu le samedi 22 avril à 16 heures à Paris et dans toute la France.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

caro 15/03/2006 13:18

Il paraît qu'on s'habitue à tout... Même au chômage, à la grande pauvreté, à
l'angoisse, aux discriminations, au racisme, à la déprime... On s'habitue, on se
dit « ok, ça va, tant pis »... Et les choses les plus insupportables deviennent
banales, normales. Parce qu'il paraît qu'on n'y peut rien, parce que ça fait si
longtemps que c'est comme ça, parce que de toutes façons, « c'est pas si
simple ». On y pense, on oublie et puis finalement on accepte...

Nous sommes jeunes, comme vous, et nous avons décidé de ne plus nous habituer !
De dire tout ce que nous refusons. Et de le faire savoir. Parce que c'est déjà
une façon de ne plus accepter les choses comme si elles étaient normales alors
qu'elles ne le sont pas.

Alors, vous aussi, dites vos « je ne veux plus ! » sur le site
http://www.jeneveuxplus.net : le site de tous ceux qui refusent de continuer
d'accepter l'inacceptable.
Et passez le mot !

furgole 14/03/2006 14:36

Rappelons sans cesse à la population l'exemple des Pays-Bas, état hautement démocratique, paisible et respectueux des libertés de tous, qui vient d'adopter une législation visant spécifiquement à enrayer l'immigation musulmane.

Articles Récents

Liens