Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

21 avril 2006 5 21 /04 /avril /2006 12:38

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Je vous informe qu’une manifestation aura lieu à Ozoir-la-Ferrière samedi 22 avril 2006, de 16 heures à 17 heures, devant l’Hôtel de ville.

Cette manifestation intervient dans le cadre de la « Révolution bleue ». (voir les sites http://revolutionbleue.over-blog.com, http://www.conscience-politique.org ou http://www.claudereichman.com)

Elle a pour objet de protester contre les multiples atteintes aux libertés individuelles et à la propriété privée dont sont victimes les citoyens. Elle  sera purement statique, et n’a pas vocation à provoquer la moindre atteinte à la liberté (de circuler, notamment) des Ozoiriens ;  revêt un caractère non pas local, mais national, comme vous pouvez le constater sur les sites Internet précités (des manifestations similaires auront lieu à la même heure à Paris et de nombreuses autres villes de France) ;  vise TOUTES les atteintes aux libertés individuelles et à la propriété privée, quels qu’en soient les auteurs (le plus souvent, c’est l’État, alors que son rôle est justement de protéger et garantir les libertés !). A titre d’exemples, pêle-mêle : interdiction de choisir librement notre transporteur public, notre fournisseur de gaz ou d’électricité, notre assurance maladie, notre régime de retraite, l’entreprise traitant notre courrier postal, l’école de nos enfants, interdiction de négocier librement avec un employeur notre temps de travail, notre salaire, les conditions de résiliation du contrat de travail, meurtres de Benjamin Pirrotin, de Soanne et de plusieurs autres innocents, racket des contribuables sous forme de prélèvement obligatoires (44% du PIB, pour financer des dépenses d’État représentant 53,6% dudit PIB), blocage de facultés interdisant à nos enfants d’étudier, destruction, lors de la « crise des banlieue », de 10.300 véhicules, 200 bâtiments publics et 74 privés, 7 dépôts de bus et 22 bus ou rames de train.
Le niveau record du prix du pétrole, est l’occasion d’apprendre que c’est l’État, par l’intermédiaire des préfets, qui fixe autoritairement le prix des courses de taxi (1% de hausse par an, indépendamment du prix de l'essence), alors qu’il condamne d’autres fournisseurs au motif qu’ils se seraient concertés pour fixer leurs prix de vente !
Plusieurs autres catégories de professionnels (les professions médicales, notamment) se voient interdire de fixer leurs tarifs librement.
A propos de professions médicales, pourquoi l'État interdit-il leur libre accès (par l'intermédiaire du numerus clausus, ainsi que de son monopole des formations et diplômes), alors que les besoins en la matière sont criants, et qu'il laisse un libre accès à des filières sans aucun débouché ?

Personnellement, ce qui me révolte le plus, c’est que, chaque année, 220.000 enfants se voient privés, par la violence et de façon subventionnée, du droit de naître (alors que la destruction d’un nid d’hirondelles est passible de 9.000 euros d’amende et 6 mois de prison !)
 

J’espère vous retrouver samedi à Ozoir : n’oubliez pas de vous munir d’une écharpe bleue ou de tout autre signe vestimentaire distinctif de la « Révolution bleue ». Et merci d'avance à ceux qui feront circuler cette information autour d'eux.
 
Thierry Jallas
06 26 76 87 77 ou 01 64 40 36 60

Des rassemblements auront également lieu à Toulouse, à Lille, à Rouen... et dans de nombreuses autres villes devant les mairies (mairie principale dans les grandes villes).
Rappel : à Paris, ce sera place Colette (1er arrondissement), face à la Comédie française (Métro Palais Royal)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens