Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

22 avril 2006 6 22 /04 /avril /2006 20:23

Place Colette à Paris

Tout s'est très bien passé. Nous étions sensiblement le même genre de personnes que la dernière fois, mais pas nécessairement les mêmes têtes. Claude Reichman a donné la parole à Louis Chagnon qui était surpris car il ne s'y attendait pas.

Clay Rambar

 


 

A Ozoir-la-Ferrière

Nous étions 10 personnes, dont un couple ayant entendu l'annonce de Claude Reichman sur Radio Courtoisie, et un autre couple averti par le couple précité. 4 membres de la police (municipale et nationale) étaient présents. Nous avons parlé entre nous. Une journaliste du Parisien est passée vers 16h30, a interrogé l'un d'entre nous, a pris des photos.

Thierry Jallas

thierry.jallas@free.fr

06 26 76 87 77 ou 01 64 40 36 60

(3 personnes étaient déjà parties avant la photo. L’article n’est finalement pas paru dans le journal par manque de place et de mobilisation. Ce sera peut-être pour une prochaine fois ! Ne baissons pas les bras. Un grand merci à Thierry Jallas.)

 


 

  A Lille

Nous nous sommes retrouvés à deux devant l'entrée de la mairie de Lille à 16h00, ne nous connaissant ni l'un ni l'autre.  Cette rencontre a été l'occasion d'échanger des idées et nous sommes restés jusqu'à 18h00 sans voir le temps passer.

Loin de nous sentir isolés par notre petit nombre, nous avons gardé à l'esprit qu'ailleur en France, d'autres personnes, peut être seules, peut être en groupe, ont-elles aussi manifestées. 
 
Notre conclusion a été que de tels rassemblements sont nécéssaires pour nous permettre de nous rencontrer entre personnes ayant des idées communes, mêmes si nous ne soutenons pas nécéssairement les mêmes candidats.

 

    A Castres

Je suis heureux de vous faire part du résultat de ce jour à la manifestation de la Révolution Bleue à Castres 81.

En fait, 100% des personnes présentes étaient représentées par moi-même à la Révolution Bleue et, à part les convives d'une cérémonie de mariage, personne d'autre ne semblait avoir été informé à Castres de notre Mouvement...

J'ai quand-même eu le plaisir de distribuer quelques photocopies d'articles de Claude Reichman traitant de la Révolution Bleue à des personnes avec lesquelles j'ai réussi à communiquer. Aucune ne connaissait la RB ! Voilà maintenant chose faite et au moins ces personnes auront été tirées de leur ignorance aujourd'hui à ce sujet.

Je n'ai pas donc le plaisir de vous adresser de photo de cette manifestation en "solo" et le regrette beaucoup mais ce n'est que partie remise et je reste confiant pour l'avenir .

JB de San Nicolas (revbleuecastres81@free.fr
)


 A Toulouse

3 ou 4 révolutionnaires bleus étaient présents place du Capitole.

 


 A Corbeil Essonnes

 

 

Compte rendu de la manifestation de samedi devant la mairie de Corbeil Essonnes :
Je me suis retrouvé seul... le nombre de manifestant concorde selon l'organisateur et la police municipale.
Pour la prochaine, je me déplacerai vers Paris !
D'ici là... Haut les coeurs et félicitations pour votre travail Fédérateur.

Michel R.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BELIN 11/05/2006 21:13

J'ai oublié de mettre mon courriel : belinyvette@yahoo.fr

BELIN 11/05/2006 21:11

A Angers, nous étions ... deux devant la mairie pour la 4ème manifestation !
Le 20, nous espérons doubler. Avis aux Angevins !!

Clay Rambar 24/04/2006 20:49

Parisiens ! Saluons chaleureusement tous les provinciaux qui on fait l’effort de participer à la manifestation de la Révolution bleue. Provinciaux du nord au sud de la France vous avez mis à l’honneur les villes de Ozoir la ferrière, Lille, Castres, Toulouse, Corbeilles Essonne. Vous qui étiez en petit nombre, seul parfois ; vous avez fait un bon boulot. Nous sommes tous « L’espoir qui manque à la France ». Vos actions respectives ne peuvent pas rester sans effet. Je pense ici à l’effet papillon : « Les scientifiques qui analysent l'évolution de nos sociétés estiment que dans le futur, les transformations sociales seront de plus en plus liés à quelques actions individuelles plutôt qu'à des phénomènes de masse. Ceci parce que deux conditions essentielles à l'émergence de l'effet papillon sont à présent réunies. » La suite ici :
http://www.pouvoir.ch/monde/main/m_2006mon.htm
Bon courage à tous les résistants contre la Pensée Unique Totalitaire.

referencement 24/04/2006 16:17

Bien ton blog ! Envie de plus de lecteur ? Pourquoi ne pas venir enregistrer ton blog sur notre annuaire ?

Rendez vous à tous sur : referencement blog annuaire blog

c'est gratuit ! Ca ne vous coutera que 10 secondes ;) SOYEZ LES PREMIERS !

Clay Rambar 22/04/2006 22:12

Un "Sans Domicile Fixe" avec sa casquette et son clope sur l’oreille a demandé hors micro à Claude Reichman s’il était normal qu’il y ait autant de SDF en France ? Monsieur Reichman a ensuite commenté sa réponse au public.
Cette poignante question du SDF m’a rappelé le roman de Denis Castel : « Ras le bol », ce fameux livre que les politiciens ne veulent pas lire. En voici un extrait :

« Toi t’as pas idée de c’que c’est de vivre dans la rue. Mais j’crois que t’as compris l’problème de ce putain de pays. Vas pas croire que, pa’ce qu’on est SDF, on suit pas l’actualité. On n’a qu’ça à faire, nous, lire les journaux qu’on ramasse dans les poubelles. Y a pas mieux informés que nous. » (…)
« Hé oui, moi, André de Rien-du-Tout, j’crois que j’peux être utile au célèbre François Puysange. Ça t’en bouche un coin, hein ? Y faut que t’ailles plus loin, Puysange, y faut que tu fasses la révolution dans ce pays. Et pour ça, t’as besoin d’hommes. Moi, j’te propose une armée. L’armée des gueux. J’peux faire le tour de toutes les villes de France pour ta pub aux SDF et leur dire de se tenir prêts à marcher sur Paris. »

Extrait de « Ras le bol » page 146,147 de Denis Castel. Le jardin des livres 2005

Articles Récents

Liens