Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

24 avril 2006 1 24 /04 /avril /2006 19:19

J’ai souvent pu dire qu’on a la droite la plus bête du monde, incapable de mener les profondes réformes dont notre pays a le plus grand besoin, en dépit parfois quand même d’une certaine lucidité dans les paroles mais dont nous regrettons qu’elles ne soient suivies d’actes concrets.

Mais alors que dire de la gauche qui ne cesse d’occulter dangereusement les réalités et de tourner le dos au bon sens le plus élémentaire ?

Nous en avons encore une fois une illustation notoire avec les réactions concernant les déclarations ce week-end de Nicolas Sarkozy et de Philippe de Villiers.

 

 

Nicolas Sarkozy, reprenant d’ailleurs un slogan de Philippe de Villiers qu’il avait lui-même copié sur un autre de Jean-Marie Le Pen, a déclaré : « si certains n'aiment pas la France, qu'ils ne se gênent pas pour la quitter ». C’est évidemment une phrase de bon sens dont la polémique est grotesque et scandaleuse ! Aussi scandaleuse que peut être l’hospitalisation de Bouteflika à nos frais dans notre pays sur lequel il ne cesse de cracher !

Et quand Philippe de Villiers déclare « Je crois que l'islam n'est pas compatible avec la République », il a parfaitement raison, l’islam étant par définition, non seulement une foi religieuse mais également et surtout un mode d'organisation de l'ensemble de la société à part entière. Je vous invite d’ailleurs à télécharger ici l’excellent argumentaire de France-Echos concernant l’islam et à participer à l'opération SDI.

Mais tous les ténors de la gauche s'offusquent de telles déclarations...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article

commentaires

Candide 28/04/2006 10:26

Angélisme
C’est, ma foi, la doctrine que les évêques catholiques ont décidé de ressusciter. On croyait l’Église de France guérie de son tropisme gauchiste ; on avait péché par naïveté. Elle fait bloc avec la gauche caviar et tente de nous faire avaler que sa critique des dispositions sarkoziennes sur l’immigration sort tout droit de la lecture des évangiles.


Faire des Évangiles le substrat à la conduite des affaires du pays relève de la manipulation idéologique. L’Église s’est suffisamment fourvoyée en empruntant cette route, copinant ici avec les communistes, là avec le national-socialisme qu’on la croyait vaccinée. Il lui manque une piqûre de rappel.


Ces messieurs de l’épiscopat souhaitent augmenter le flux des migrants, sans doute pour repeupler la fille aînée de l’église. Ca part d’un bon sentiment. Leur aurait-on caché que les nouveaux arrivants ne sont pas tous polonais, qu’il y aurait même des musulmans qui fréquentent rarement les églises, si ce n’est pour en piller les troncs ?


Mais la hiérarchie catholique dont les légions clairsemées peinent à reconnaître leur chef peut être satisfaite : on jubile dans les mosquées. Oussama est aux anges...Les évangélistes ne l'avaient pas prévu !


TiNy 25/04/2006 13:00

de toute façon c Segolene qui va gagner ...

2f 25/04/2006 10:04

et si on en parlait sur mon blog : http://allonzenfants.over-blog.com

david martin 25/04/2006 07:06

La gauche donne des leçons de morale depuis des années mais laisse pourrir la situation dans les quartiers "sensibles", refusant de donner une chance à ceux qu'elle invite à venir en France. L'immigration est un sujet tabou en France et il est interdit d'en parler. Que Sarkozy se fasse tancer par la gauche (qui tient tous les contre pouvoirs : médias, presse, justice, tissu associatif..) n'est donc guère étonnant.

Espérons juste qu'il n'ira pas remettre ces paroles en questions pour adoucir les fascistes roses.

Pour ma part, je préfère le discours d'un De Villiers qui ne s'excuse pas de ses vérités qu'il assène depuis des années.

Articles Récents

Liens