Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

1 juin 2006 4 01 /06 /juin /2006 14:13

Retrouvez la description de cette excellente émission sur le non moins excellent blog de Radio courtoisie en cliquant ici.

Fut évoqué notamment le fameux reportage du "Magazine de la santé" diffusé sur France 5 le 29 mai 2006 où il est question de la fin du monopole de la Sécurité sociale, qui nous le savons est, à juste titre, le grand cheval de bataille (et surtout la grande victoire !!!) de Claude Reichman et du MLPS.

2 autres sites incontournables sur le sujet : Conscience Politique et le blog de Laure Allibert.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article

commentaires

Hugo TAUPIN 04/06/2006 14:40

Bonjour,
Ayant visité votre site, je crois qu'il fait avancer le débat sur les présidentielles qui se préparent pour 2007.

Je gère actuellement un site, justement sur les présidentielles, à l'adresse : http://presidentielle.2007.free.fr/ .
J'aimerais faire figurer un liens vers votre site sur le mien. En contrepartie, je vous propose d'en mettre un sur le votre également.

Si cette proposition vous interesse, je vous remercie de m'écrire à l'adresse presidentielle.2007@free.fr .

Dans l'attente d'une réponse de votre part,

cordialement,

Hugo TAUPIN

Clay Rambar 01/06/2006 18:36

Il faut savoir que quitter la sinistre sécurité sociale n’est à cette heure toujours pas aisé pour un travailleur indépendant. Aussi, je souhaite bon courage au salarié qui aviserait sa DRH de vouloir s’affranchir de son assujettissement à ce monopole d’état bureaucratique centralisé.
Je crains fort que l’abominable dinosaure stalinien n’ait pas finit de bouffer la laine sur le dos des travailleuses et des travailleurs, au nom de la solidarité... forcée.

Je produis 40 heures par semaine à l’usine, avec des copeaux d’acier sous mes godasses de sécurité. Mon salaire mensuel est de 3423 € duquel je soustrais les charges dites "patronales" : 1098 €, ensuite je soustrais les charges salariales : 401 €, viennent encore les soeurs CSG et RSD : 67 €. Mon net à payer est ainsi réduit à peau de chagrin : 1858 €. La suceuse étatique a donc aspiré 46% de mon labeur. Le net à payer de mon treizième mois sera de zéro Euro, la totalité étant étouffée par celui qui se fait appeler mon trésor.
Heureusement que l’état finance à crédit pendant les derniers mois de l’année les déficits de ses "sévices publics". La nouvelle génération payera la dette ! Y sont solidaires nos jeunes, t’façons yzons pas l’choix.

Seule une -Alternative Libérale- pourra nous libérer de ça :

« Bon appétit Messieurs ! Ô ministres intègres !
Conseillers vertueux ! Voilà votre façon
De servir, serviteurs qui pillez la maison !
Donc vous n’avez pas honte et vous choisissez l’heure
L’heure sombre où l’Espagne agonisante pleure !
Donc, vous n’avez pas ici d’autres intérêts
Que d’emplir vos poches et vous enfuir après !
Soyez flétris, devant votre pays qui tombe,
Fossoyeurs qui venez le voler dans sa tombe !

Mais soyez, du Ponant jusques à l’Orient
L’Europe, qui vous hait, vous regarde en riant.

Quel remède à cela ? L’Etat est indigent,
L’Etat est épuisé de troupes et d’argent

Le peuple, j’en ai fait le compte et c’est ainsi,
Porte sa charge énorme et sous laquelle il ploie,
Pour vous, pour vos plaisirs, pour vos filles de joie,
Le peuple misérable et qu’on pressure encore,
A sué quatre cent trente millions d’or ! »

Extrait de Ruy Blas de Victor Hugo

Articles Récents

Liens