Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 14:44

Voila à peine plus de trois jours que l’ex Rais Saddam Hussein a été pendu suite à sa condamnation à mort prononcée par le tribunal pénal Irakien. Et déjà, cette exécution (qui fut d’ailleurs filmée et largement diffusée sur internet) fait l’objet d’âpres commentaires, pour beaucoup étonnant…et cependant prévisibles. Outre les habituelles condamnations morales de principe (mais sans guère de justification) du recours à la peine capitale, nombreuses furent les voix qui s’élevèrent pour protester contre l’aspect expéditif et irrégulier de la procédure judiciaire qui mena l’ancien dictateur à la potence, n’hésitant pas, dans certains cas, à prétendre dicter leur conduite aux autorités irakiennes sur cette affaire et, donc, à violer ouvertement la souveraineté nationale irakienne. D’autres encore,
plus prudents, invoquaient la possibilité d’une instrumentalisation de sa mort comme martyr par les terroristes islamistes d’Irak comme si ce besoin se faisait ressentir de leur part. Mais, bien plus grave encore, le rôle de Saddam Hussein dans ses crimes semble relativisé au détriment du président américain Georges W. Bush qui se trouve ainsi chargé de tous les maux. En quelque sorte, les rôles semblent bien inversés et l’ex-rais a bien l’air d’une victime plus défendable que Bush (ou encore Tony Blair ou Ehoud Olmert). Sous prétexte que, par le passé, les autorités américaines (auxquelles l’actuel président était étranger) avaient commis l’erreur de soutenir le régime Saddamite et que la guerre déclenchée par Bush en Irak voici déjà plus de trois ans fut mal conduite, cela suffit pour commettre tous les amalgames et toutes les inversions, surtout les plus grotesques.
Telle fut la réaction d’une presse aux ordres, dont on connaît parfaitement l’orientation politique et qui ne rêve que d’épancher encore un peu plus sa haine de Washington. Ce fut surtout le cas de la France mais aussi de l’Italie, l’Allemagne, la Russie et même la Grande-Bretagne pourtant la plus grande alliée de la Maison Blanche. Outre Washington, seuls Israel et…l’Iran (!) ont approuvé l’exécution de l’ancien chef d’état. En Europe, seule la Pologne sauva l’honneur en rejoignant ces positions. Et parmi les autres nations du monde, seul le Japon fit preuve d’une certaine nuance et de respect de la décision Irakienne. Enfin, signalons aussi la cohérence et le courage du nouveau secrétaire général de l’ONU, le Coréen Bang-Ki-Moon, qui refusa de condamner une décision souveraine des autorités Irakiennes.En France, le ton fut unanime, à commencer par celui du « Monde » qui renouvela encore ses sentiments anti-peine de mort et anti-Bush, prestement suivi par « Libération », « Le Nouvel Observateur », « Marianne » et, dans une moindre mesure, « Le Figaro ».
Mais comment s’étonner d’une telle attitude de la part de médias qui, il y a peu, avaient fait part avec faste et complaisance de la célébration des 80 ans de Fidel Castro, puis s’étaient montré fort compatissant en apprenant son agonie. Une telle compassion ne s’est évidemment pas faite sentir vis-à-vis des dissidents cubains encore emprisonnés et des milliers d’opposants assassinés. Une hypocrisie d’autant moins compréhensible que ces mêmes médias se réjouissaient unanimement de la mort d’Augusto Pinochet, ex-chef d’état chilien et ancien dictateur mais qui provoqua beaucoup moins de victimes quoiqu’on en dise et quitta volontairement le pouvoir. Leur seul regret concerna l’absence d’un procès médiatique de l’ancien général, procès qu’ils n’ont pas ardemment souhaité pour Castro. En résumé, il s’agit bien, hélas, d’un nouvel exemple de l’inversion des valeurs devenu fort courant, même banal, dans les pays d’Europe Occidentale, en particuliers la France chiraquienne. Toujours la même complaisance coupable envers des criminels immondes rebaptisés victimes, voire résistants héroiques. Voila qui n’augure vraiment rien de bon pour l’avenir de notre pays à l’aube d’un millénaire qui s’annonce particulièrement houleux et tendu sur tous les plans.

Florent

Partager cet article

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article

commentaires

Victory or death 31/01/2007 14:38

Très bon article !

Encore un autre blog qui parle beaucoup d'Irak:
http://drzz.over-blog.org

Veritas 18/01/2007 13:44

Cet article est un complément à celui-ci :
http://limes.over-blog.com/article-4882819.html

david martin 17/01/2007 21:47

Excellent article qui rejoint ceux que nous avons écrits sur nos blogs (www.u-blog.net/davereflexions étant le miens) , nous autres, néo-conservateur d'Europe.

Articles Récents

Liens