Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 13:07

Mon idée est que si la classe politicienne avait un temps effectivement songé à écarter Jean-Marie Le Pen de la course à l'Elysée, et ce dès la fin d'année dernière où on parlait beaucoup de la possibilité d'un nouveau 21 avril, la donne a peut-être changé. Aujourd'hui la candidature Le Pen pourrait être sauvée par... Bayrou qui brouille le jeu.

En effet, imaginons un 1er tour sans Jean-Marie Le Pen... Le 1er tour serait alors vraisemblablement un jeu à 3 avec Royal, Bayrou et Sarkozy. On sait que dans une élection, encore plus dans une présidentielle, l'image des candidats est primordiale. Le discours de Jean-Marie Le Pen permet à Sarkozy d'apparaître plus "modéré". Le Pen absent, c'est Sarkozy qui sera le candidat connoté le plus à droite (si l'on excepte Philippe de Villiers qui ne pèse pas très lourd dans cette élection et qui n'est d'ailleurs pas certain non plus d'obtenir ses 500 signatures) et il subira de plein fouet les attaques de ses 2 principaux adversaires. Le costume du candidat le plus "modéré" ira naturellement à Bayrou qui sait parfaitement jouer ce jeu pour l'instant. En l'absence de Jean-Marie Le Pen, Bayrou aurait également au moins 2 autres raisons de progresser davantage : premièrement, il pourra récupérer, plus que Sarkozy, une partie des voix destinées à Jean-Marie Le Pen, et deuxièmement, les électeurs traditionnellement "de gauche" encore "traumatisés par le 21 avril" seront moins poussés à "voter utile" et pourront se laisser tenter par Bayrou qui représentera même au contraire le vote utile pour battre Sarkozy si Ségolène Royal venait à perdre encore du terrain sur Sarkozy.

Sans même évoquer, comme le font actuellement les grands médias, le fait que si Le Pen peut se présenter, un meilleur report (et je pense que c'est vrai) au second tour des voix de celui-ci (à condition qu'il n'y soit pas lui-même) sur Sarkozy (à condition qu'il y soit) se fera, je pense que Sarkozy a plus de chance de se sortir d'un jeu à 4 que d'un jeu à 3 et a donc intérêt à favoriser une candidature Le Pen même si ça risque d'être pour lui à double tranchant. Comme il a intérêt aussi à favoriser une candidature Besancenot pour mettre une épine dans le pied de Ségolène Royal, même si cela risque aussi d'être à double tranchant car ce petit jeu pourrait aider Bayrou à accéder au second tour. En fait, ce que Sarkozy peut rêver de mieux, est de se retrouver au second tour face à Jean-Marie Le Pen.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article

commentaires

Bacalou 21/03/2007 18:46

Quand donc aurons-nous des politique qui calcules les charges imposées au générations à venir au lieu de leur petits calculs politiciens !

PunkRapper 17/03/2007 10:45

Sarkozy a un autre ENORME intérêt à déclarer souhaiter que Le Pen ait ses 500 signatures : celui d'apparaître, aux yeux des moutons, comme le plus "démocrate" des candidats "classiques" en soutenant l'accession à cette élection d'un candidat qui pèse au bas mot 7 millions d'électeurs...

Ca vous gêne pas, vous, que le 1er ou 2ème parti de France ait autant de difficultés à obtenir ses signatures, alors qu'un bâtard de Besancenot les a "fingers in the nose" ?

Jean-Christophe 16/03/2007 09:02

Non là Wilfrid faut pas rêver

wilfrid 15/03/2007 21:37


au second tour Sarko élu et jean marie le pen premier ministre?????????

gerard pince 14/03/2007 23:05

mon pronostic(le meme que celui de le pen ce soir):sarkozy plus le pen feront plus de 50% au premier tour. au second tour Sarko élu.

Articles Récents

Liens