Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 16:36

REICHMANTV est la télévision de la liberté. C’est aussi -ça va de pair- la télévision de la vérité. C’est ainsi que le thème du réchauffement climatique est l’objet de la 100ème émission (bravo pour cette longévité !) Oui, il semble y avoir un réchauffement (du moins là où les mesures sont réalisées). Mais… Est-ce durable ? Est-ce dû au seul CO2 ? Devons-nous imputer la faute à l’homme ? Devons-nous nous obliger à réduire d’insignifiantes émanations de CO2 ? Et finalement, est-ce si grave ? Voilà les vraies questions pertinentes que tout débat sur le sujet devrait aborder. Mais ce débat n’existe pas. On entend toujours le même discours écologique : la Terre se réchauffe ; c’est à cause de l’homme et il faut absolument réduire nos émissions de CO2 sinon ça va être la fin du monde. Ce discours est non seulement loin d’être prouvé mais il porte en lui les germes d’un vrai totalitarisme car les conséquences liberticides sont sans limites. Pourquoi ne pas, par exemple, réduire les matches de l’euro 2008 à une seule mi-temps ? Tout médecin vous dira qu’on rejette beaucoup plus de CO2 quand on fait un effort, alors réduisons la durée de l’effort. (Les mauvaises langues diront que ça n’aura guère d’impact sur les résultats de l’équipe de France.) Réduisons de même la distance des étapes du tour de France à venir… Pour les jeux olympiques, transformons le 100 mètres en 60 mètres… Et ainsi de suite… Du pain et des jeux disait Claude Reichman dans son dernier éditorial… Bientôt nous n’aurons plus que du pain. Et encore… pas trop car imaginez l’énergie utilisée pour en fabriquer !

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans REICHMANTV
commenter cet article
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 11:29


Rien de bien excitant du côté de la vie politique française (une des raisons expliquant l'absence de nouveaux articles) si ce n'est le coming-out libéral de Bertrand Delanoé...

Enfin un homme politique de premier plan qui ose défendre le libéralisme et qui va donc plaider par exemple pour la suppression des 35 heures et du système des retraites par répartition qui sont des contraintes étatiques intolérables pour un libéral.

Que nenni !

La liberté pour un homme de gauche ne peut être que d'essence anarchique. Elle va donc à l'encontre du droit de propriété, de l'ordre naturel, du bon sens et de la justice.

Delanoé est libéral au sens américain du terme, c'est à dire qu'il ne se bat pas pour un Etat minimal créant les conditions de l'expression de la liberté mais il souhaite au contraire une extension de faux droits (donc de l'Etat) qu'il nomme "libertés".

C'est ainsi par exemple qu'il fait du droit de vote des étrangers "la priorité des priorités", bafouant ainsi le droit de propriété légitime qu'ont à exercer les Français sur leur pays.

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 17:33

Jean-Louis Caccomo l'analyse parfaitement bien :

1) Dérapage structurel des finances publiques
2) Augmentation des prélèvements
3) Manipulation de la monnaie et inflation
4) Contrôle des prix
5) Initiatives individuelles annihilées
6) Substitution de l'Etat aux décisions individuelles

La question : où en est la situation française ?

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 07:53
Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 09:39
Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 14:20


Si vous, vous ne voulez pas vous voiler la face, lisez l'étude de Contribuables associés. Gérard Pince, qui souvenez-vous s'était déjà penché sur la question, y est cité.
Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 21:49

Yves-Marie Adeline fait, je pense, la bonne analyse : à lire ici.

retention.jpg

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 17:42

Encore une fois ça fait la une de la presse : des groupes industriels concurrents s'entendent secrètement. Et tout le monde de s'indigner ! Encore une fois, je peine à suivre ce mouvement d'indignation. Nos chers politiciens ne font-ils pas souvent la même chose sans que personne ne s'en émeuve vraiment ? Sans même parler de lors réunions secrètes communes au sein des loges maçonniques (cf Xavier Bertrand) ou autres, souvent peu de choses séparent des politiciens soit-disants en concurrence. Ce n'est peut-être pas très éthique mais c'est ainsi et personne n'est obligé de voter pour eux. Personne non plus n'est obligé d'acheter les produits de tel ou tel groupe industriel.

Encore une fois, le véritable problème n'est pas abordé : si les prix sont si élevés, c'est parce qu'ils englobent nécessairement le coût des charges sociales et des dépenses publiques inutiles.

Alors mettons-nous au plan Harpagon préconisé par Gérard Pince !

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 16:38
Madame, Monsieur,

Il n’est secret pour personne que la dette cumulée du système sociale s’élève à plus de 100 milliards d’euros. Que cette dette énorme, pèse sur l’économie de notre pays, et aussi qu’elle spolie l’avenir de nos enfants.

Pour la retraite, ‘’il faut se la faire soi-même’’, car notre génération n’aura presque rien.

On parle même, pour la retraite, de génération sacrifiée.

La population des travailleurs actuels cotise pour rien et voit annuellement ses cotisations augmentées, sans leur autorisation, votées par les dirigeants de caisse, et quand elle ose s'y opposer on leur répond ‘’ça été voté, c’est paru au Journal officiel, nul n’est censé ignorer la loi.’’

Actuellement de nombreuses personnes, dont selon le journal dentaire Dentoscope N°28, 5000 de mes confrères, refusent d’adhérer à ce système devenu ruineux et pour cela s’appuient sur les célèbres directives européennes définitivement transposées dans le droit français. Il faut souligner que ces directives et leurs transpositions ont été signées par deux éminents hommes politiques de gauche, Mitterrand et Jospin.

Certains ne sont pas ennuyés, d’autres se voient poursuivis, obligés de faire opposition aux contraintes émises par des directeurs de caisses irrespectueux des lois de la République.

En dehors de la discussion sur l’applicabilité des lois françaises, signant la fin du monopole de la sécu, je me pose une question :

Doit-on être contraint d'accepter des lois qui spolient l’avenir de nos enfants, qui ruinent la croissance et l’emploi, obligeant les plus démunis à rester dépendant de l’aide sociale ( financée par l’impôt) , à cumuler un travail au noir pour finir le mois ?

Doit-on être contraint d'accepter un ordre, un système aussi injustes ?

Doit-on être contraint d'accepter ce que décide un juge, surtout quand un Tribunal de la Sécu juge la Sécu, quand les textes de lois signent clairement sa mise en concurrence, quand des hommes politiques de tous bord le confirment officiellement, quand des spécialistes en droit communautaire le démontrent clairement, quand tous les médias en font état ?

Doit-on être contraint d'accepter un système qui demande jusqu'à 60% du fruit de votre travail et qui en cas d’accident de la vie vous laisse complètement démuni ?

Doit-on être contraint d'accepter des prélèvement sociaux qui augmentent les coût de production, qui diminuent les salaires nets, faisant de la France un pays au coût de la vie important avec 78% de smicards ?

Doit-on être contraint d'accepter le refus d'augmenter de 15 à 20% son pouvoir d'achat et de faire face à une inflation actuelle, phénoménale, inimaginable, des prix de 1ère necessité. ( Yaourt + 40%).

Doit-on être contraint d'accepter de spolier l'avenir de nos enfants, de leur laisser une énorme dette, alors qu'actuellement beaucoup n'arrivent pas à se loger ou demandent l'aide de leurs parents pour s'en sortir ?

Ne pensez-vous pas que dans le pays des droits de l’homme par excellence, nul n’est contraint de faire, de subir ce qui ne lui plaît pas, surtout quand il n’est pas hors la loi ?

Quelles procédures juridiques, quelles actions pacifiques faut-il entamer pour qu'enfin cessent ces contraintes destructrices de prospérité, facteur d'équilibre économique précaire ?

En attendant les réponses à ces questions ....

Au fait, voilà que je m'en souviens, à l'article 2 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789, il est dit que les ''droits naturels et imprescriptibles de l'homme sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression''.

Résistance à l'oppression !

N'est-ce pas de cela qu'il s'agit dans ce qui précède ? 

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 09:16
lagarde-sarkozy.jpg

L'affaire est suivie de près par Laure Allibert.
Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article

Articles Récents

Liens