Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 09:02
Ces derniers jours, on trouve dans les plus grands quotidiens de France, une publicité de la sécurité sociale vantant les mérites d'un système qui garantit aux salariés du privé une retraite durable.
Cette publicité pour l'assurance-retraite, montre une photo de quatre jeunes posant au bas de leur immeuble, avec comme slogan : '' ne rigolez pas, c'est eux qui vont payer votre retraite ''.
Elle souligne que cette assurance-retraite est basée sur le principe exclusif de la solidarité intergénérationnelle, les actifs d'aujourd'hui financent la retraite des anciens, et les adolescents actuels, ceux qui paradent au bas de leur immeuble, prendront le relais...
Maintenant que ce système est à bout de souffle, que les caisses de sécurité sociale commencent à enregistrer des déficits exorbitants, on est en droit de se demander si la jeunesse actuelle, au pouvoir d'achat largement diminué, va s'engager à payer la note de ce système financé par le crédit intergénérationnel.
Pas si sûr...
Une enquête internationale, à l'initiative de la Fondation pour l'innovation politique montre que seulement 11% des jeunes Français approuvent cette solidarité. Cela se comprend aisément quand ils entendent leurs parents dire '' de toute façon la retraite on ne l'aura pas, il faut se la faire soi-même''. A quoi bon investir à fonds perdus, laisser jusqu'à 60% de son salaire net, pour des prestations sociales obsolètes.
Effectivement, dans une société ultra-technologique, mondialisée, en perpétuel changement, exigeant aucune entrave pour vite évoluer, s'adapter, les jeunes Français ont une vision très pessimiste de l'avenir de leur pays. (Voire étude de F. de Singly, www.fondapol.org).
Ainsi, il n'est pas garanti que cette jeunesse veuille adhérer à ce principe de la solidarité intergénérationnelle, à adhérer à l'Assurance Retraite de la sécurité sociale. Ils préféreront certainement faire jouer la concurrence et se tourneront, comme l'y autorise la transposition des directives européennes dans le droit français, vers d'autres compagnies de retraite.
Aussi, certains jeunes voient dans quelle misère se trouvent actuellement leurs grands-parents.
Nous sommes au début du mamy, papy-boom et déjà une partie des retraités, des veuves et des veufs vivent en dessous du seuil de pauvreté.
Et le décalage va en accroissant plaide la présidente de la Caisse Nationale d'assurance-vieillesse.
Pour cela le gouvernement actuel, les élections municipales approchant, a accordé une revalorisation du minimum vieillesse. Elle représente une dépense de 2,5 milliards d'euros évidemment non-financée car toutes les caisses sont déficitaires.
''Revaloriser les petites retraites, c'est bien, mais qui va payer ? s'interroge Mme D. Karniewicz (CGC), Présidente de la CNAV. Elle conclue dans son interview accordée au journal Les Echos : Enfin, on ne peut pas faire impasse sur la dette cumulée et les modalités pour la rembourser.
Je lui répondrai que depuis 1994 la France n'a pas appliqué au mépris de ses engagements communautaires, la mise en concurrence de la sécurité sociale. Il est facilement imaginable, que notre pays aurait pu ainsi éviter la misère dans laquelle se trouve actuellement de nombreux retraités.
Et puis, ceux, un peu plus vieux, qui veulent rigoler, ou plutôt qui rient jaune, qui ont commencé à travailler à 14 ans, devront attendre longtemps pour voir leur retraite abondée, car la jeune génération actuelle aborde le marché du travail à l'âge de ... 25 ans.
On peut se demander quel intérêt a la sécurité sociale à aggraver son déficit, ses dettes en se payant un nouveau logo, en faisant de la réclame dans les quotidiens de notre pays si ce n'est pour nous annoncer qu'elle est vraiment une Assurance, donc soumise comme ses consoeurs à la Concurrence !
Il est donc tout à fait logique que cette publicité ne fasse pas mention de l'obligation d'adhérer à l'Assurance Retraite de la sécurité sociale... 

Dr Faraj Chemsi



SS-saviors-small050110.png
Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article
16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 08:23

Vous savez que Claude Reichman est régulièrement invité à s'exprimer sur la radio Rockik. Il prend souvent le temps de préciser certaines choses que certains d'entre vous ont peut-être mal compris. C'était par exemple le cas quand il a expliqué le 23 novembre pourquoi il faut se méfier de l'assurance vie. Le 18 janvier 2008, il nous explique ou nous ré-explique le pourquoi et  comment de la Révolution bleue à travers une réponse qu'il donne à un auditeur :

Repost 0
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 09:54
sarkozy_2.jpg

On n’a jamais vu, sous la Ve République, un président perdre pied aussi vite. Neuf mois se sont écoulés depuis l’élection du 6 mai 2007 et Nicolas Sarkozy, en chute libre dans les sondages, ne sait déjà plus à quelle branche se raccrocher.

Ne seront surpris que ceux qui ne connaissaient pas le personnage. Un bon connaisseur l’avait dit à quelques semaines du premier tour : « Si les Français savaient qui il est, il ne pourrait jamais être élu président de la République. » Le mot est de Dominique de Villepin, qu’on peut évidemment suspecter de partialité. Mais ce jugement était également celui de beaucoup de spécialistes du monde politique. Et aussi de beaucoup de Français lucides qui n’ont voté Sarkozy qu’à défaut d’un autre candidat plus convaincant et par rejet de Ségolène Royal.

Toute la carrière de Nicolas Sarkozy s’est faite sur fond d’arrivisme, d’absence de scrupules et de propension à trahir. Ses convictions sont un peu plus solides : il est plutôt libéral tout en ne rejetant pas toute forme d’étatisme et de dirigisme. Mais sa réflexion n’est jamais allée au-delà de ce positionnement sommaire. En particulier il n’a jamais tenté de déterminer et de mettre en forme les mesures concrètes à prendre pour faire sortir la France du corset collectiviste et administratif qui l’étrangle. C’est la raison fondamentale de son actuel échec.

Sa campagne présidentielle s’est déroulée sur le thème de la rupture. Une majorité d’électeurs a compris que c’est avec les règlements, les charges et les impôts qu’il s’agissait de rompre. Rien de tel ne s’est fait depuis neuf mois, et les Français sont de plus en plus nombreux à penser que rien de tel ne se fera. Ils ont évidemment raison si l’on veut bien admettre que Sarkozy n’a jamais été que le candidat du système, chargé de le rendre un peu moins inacceptable mais sans en modifier la structure. Une entreprise gorbatchévienne, avions-nous dit dès que sa candidature avait pris forme. Rien n’indique que nous nous soyons trompés.

Sont venues s’ajouter à cette déception fondamentale de l’opinion une vie privée où le mauvais goût le dispute à l’ostentation et au dérèglement et, cerise sur le gâteau, des pratiques de Bas-Empire, comme on vient de le voir à Neuilly, où le favori de l’impératrice déchue périt sous le poignard du fils d’un premier lit de l’empereur. Il faudrait un Racine pour en faire une tragédie, mais il ne s’agit que des mœurs publiques dépravées d’un régime agonisant.

Pour la France, cette situation est grave. Le pays a compris que les politiciens au pouvoir n’ont pas plus de solutions à proposer que les opposants du système. Du désenchantement, ils vont bientôt passer à la colère, puis à la recherche d’hommes et de femmes capables de tirer la France de l’ornière et dignes de cette mission de très haute responsabilité. En somme, il va s’agir de faire ce que toutes les révolutions accomplissent : le remplacement d’une caste faillie par une nouvelle élite.

Cette recherche peut prendre du temps et s’accompagner de redoutables soubresauts, mais les peuples ne peuvent pas mourir et ils finissent toujours par se doter de dirigeants dignes de ce nom. Formons un souhait : que cette chute aux enfers de la gouvernance français s’accomplisse sans tarder. Plus tôt commencera le redressement, moins il sera long et difficile !

Claude Reichman
Porte-parole de la Révolution bleue.

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 10:07
Bravo et merci à REICHMANTV, la chaîne que vous ne manquez pas, j'en suis sûr, de regarder au moins une fois par semaine, si bien que je n'annonce pas toujours les émissions, très nombreuses.

Bravo et merci aussi à notre ami qui les regroupe sous ce lien :
http://revolutionbleue.ifrance.com

Pour fêter ce premier anniversaire, sont réunis nos 2 compères : Claude Reichman et Gérard Pince.

Longue vie à REICHMANTV !
undefined
Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans REICHMANTV
commenter cet article
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 18:28

A lire les réactions de Claude Reichman et de Gérard Pince.


SIGEATTALI__20080123_px_470__w_ouestfrance_.jpg

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 18:21

Souvenez-vous...

France 3 a retiré sa vidéo mais on peut la visionner ici :
http://fr.youtube.com/watch?v=86PBwiyNTBI

Et si vous voulez savoir comment la SS ruine non seulement les dentistes mais aussi les classes moyennes, lisez  l'analyse de Claude Reichman et de Gérard Pince.

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 16:58

Mais qui sont-ils ?

Les Révolutionnaires bleus évidemment !

Qui en parle ?

Le Brussel Journal !
undefined

Repost 0
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 09:27
Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Manifestations amies
commenter cet article
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 18:19
Il faut dire que les sujets ne manquent pas : l'immigation-invasion, la HALDE ou encore notre bonne vieille Sécurité sociale...

http://gerardpince.blogspot.com
Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 18:50
A l’initiative de Lorraine Force Bleue, une réunion d’information est organisée le : 

Jeudi 10 janvier 2008 à 18H30

 Rendez vous : American Bar, 25 rue Gambetta - 54700 PONT A MOUSSON

 

Venez nombreux en portant sur vous un signe de reconnaissance (écharpe bleue)

 

Lorraine Force Bleue

lfb-lorraine@voila.fr

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article

Articles Récents

Liens