Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

2 mai 2006 2 02 /05 /mai /2006 10:05

Par Henry de Lesquen
Président de Voix des Français-Renaissance 95

Je lis ici et là que la nouvelle loi sur l’immigration serait “un petit pas dans la bonne direction”. Ce jugement témoigne d’une profonde incompréhension de ce qui est en jeu. Certes, la loi Sarkozy contient quelques mesures qui atténuent certains abus à la marge. Par exemple, l’immigré devra attendre dix-huit mois, au lieu de douze, pour avoir droit au regroupement familial… Immense progrès ! L’essentiel est ailleurs. L’essentiel, c’est que l’actuel ministre de l’Intérieur obtient enfin la relance de l’immigration qu’il appelle de ses voeux depuis 2002.

La relance de l’immigration

Un rappel historique s’impose. En 1974, le président Giscard d’Estaing avait décidé l’arrêt de l’immigration. Bien entendu, cette interdiction de principe a connu de multiples exceptions, dont le regroupement familial, de sorte que l’immigration, théoriquement prohibée, s’est poursuivie à la cadence annuelle de plus de 100.000 entrées légales, sans compter les illégales. Mais elle demeurait officiellement arrêtée, et la gauche elle-même n’était pas revenue sur le principe. Dès 2002, cependant, le nouveau ministre de l’Intérieur a demandé la relance de l’immigration, se montrant ainsi plus à gauche que la gauche. Pour autant, il n’avait pas encore reçu les moyens juridiques d’augmenter délibérément le flux des immigrants. La nouvelle loi les lui donne.
La rhétorique fallacieuse de Sarkozy nous assure que nous allons passer d’une immigration “subie” à une immigration “choisie”. Or, la loi ne prévoit rien de sérieux pour empêcher cette immigration que nous subissons depuis trente ans. De plus, le petit Nicolas ouvre des voies d’eau supplémentaires dans la coque du navire “France”, en créant de nouveaux titres de séjour, pour les étudiants et les travailleurs qualifiés. Il est évident que son immigration “choisie” va s’ajouter à l’immigration “subie”, et qu’elle ne la remplacera pas. Et c’est bien dans cette perspective que le gouvernement présentera désormais des “objectifs quantitatifs pluriannuels” en matière d’immigration.

Une intention perverse

Plus grave encore, la notion d’immigration “choisie”, une fois décodée, signifie que l’on veut installer un flot d’immigrés inassimilés aux postes de commande de la société française ; elle va de pair avec la discrimination anti-nationale, dite “positive”, préconisée par Sarkozy, qui consiste à favoriser les allogènes, dans le déroulement de leur carrière, par rapport aux Français de souche, en violation du principe républicain de l’égalité des droits. Ainsi, la loi Sarkozy relève d’une intention perverse : la transformation d’une nation unitaire en société multiculturelle.
Inutile de gloser sur les cris d’orfraie poussés par les organisations immigrationnistes. Ne soyons pas dupes de ce jeu de rôles. Le M.R.A.P. trouve évidemment que l’on n’en fait jamais assez en faveur de l’immigration… On peut aussi soupçonner l’extrême gauche de machiavélisme ; en attaquant le projet Sarkozy, elle fait accroire aux braves électeurs de droite qu’il n’est pas ce qu’il est réellement : un grand pas dans la mauvaise direction.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article

commentaires

Hugo TAUPIN 05/05/2006 15:45

Bonjour,
Ayant visité votre site, je crois qu'il fait avancer le débat sur les présidentielles qui se préparent pour 2007.

Je gère actuellement un site, justement sur les présidentielles, à l'adresse : http://presidentielle.2007.free.fr/ .
J'aimerais faire figurer un liens vers votre site sur le mien. En contrepartie, je vous propose d'en mettre un sur le votre également.

Si cette proposition vous interesse, je vous remercie de m'écrire à l'adresse presidentielle.2007@free.fr .

Dans l'attente d'une réponse de votre part,

cordialement,

Hugo TAUPIN

Candide 05/05/2006 10:41

Angélisme
C’est, ma foi, la doctrine que les évêques catholiques ont décidé de ressusciter. On croyait l’Église de France guérie de son tropisme gauchiste ; on avait péché par naïveté. Elle fait bloc avec la gauche caviar et tente de nous faire avaler que sa critique des dispositions sarkoziennes sur l’immigration sort tout droit de la lecture des évangiles.

Faire des Évangiles le substrat à la conduite des affaires du pays relève de la manipulation idéologique. L’Église s’est suffisamment fourvoyée en empruntant cette route, copinant ici avec les communistes, là avec le national-socialisme qu’on la croyait vaccinée. Il lui manque une piqûre de rappel.

Ces messieurs de l’épiscopat souhaitent augmenter le flux des migrants, sans doute pour repeupler la fille aînée de l’église. Ca part d’un bon sentiment. Leur aurait-on caché que les nouveaux arrivants ne sont pas tous polonais, qu’il y aurait même des musulmans qui fréquentent rarement les églises, si ce n’est pour en piller les troncs ?

Mais la hiérarchie catholique dont les légions clairsemées peinent à reconnaître leur chef peut être satisfaite : on jubile dans les mosquées. Oussama est aux anges...Les évangélistes ne l'avaient pas prévu !


Adrien 03/05/2006 23:35

Il est bien évident que sarkory fait un grand pas dans la mauvaise direction, je pense qu'il faudrait rétablir les frontières, avec des postes de gardes armés à toutes les routes frontalières, contrôle des papiers systématiques, fouille des baguages etc ... Non mais il faut arrêter un peu l'immigration ne peu pas être stopée, pour la simple raison qu'on en a besoin !!! Il y a des centaines de milliers d'emplois a pourvoir en france qui ne sont pas occupés uniquement parce que les français sont trop féniant pour se lever et travailler, les immigrés (pays de l'Est notamment) cherchent du travail et on peu leur en proposer alors où est le problème, ils prennent en grande partie des emploi que l'on ne veut pas ... il créés de la richesse pour pouvoir payer le chômage des autres. Bien sur il faut que l'immigration soit contrôlée, c'est une bonne idée qu'a sarko en parlant d'immigration "choisie" je ne soutiens pas sarko mais il faut reconnaitre quand une idée est bonne, mais maintenant il faut l'appliquer correctement et ni vous ni moi ne savons ce qui va se passer alors au lieu de crier au scandale attendez un an et faites le bilan, ce n'est que le début ... Si on essai rien, rien ne changera, ce n'est pas en se consternant de l'immigration que ça va changer, si on bloque tout d'un seul coup ça va faire des émeutes (cf. le CPE) et on va encore crier à la discrimination ... soyez un peu plus cool

Gil Albert Li 03/05/2006 10:37

Pas de problème. Le dessin est de Konk : http://dessins.de.konk.free.fr
Certes le dessin est peut-être un peu violent où on pourrait penser que l'immigré est forcément un ennemi, ce qui évidemment n'est pas le cas, mais il frappe les esprits !

liberté 03/05/2006 08:49

Bonjour a vous.
Je me suis parmi de vous "faucher" le dessin.
Bonne continuation.

Articles Récents

Liens