Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 15:05

Commentaire de Claude Reichman : Le directeur de l'URSSAF du Havre ment effrontément. Les sanctions qu'il évoque ne visent aucunement le refus de s'affilier à un organisme de sécurité sociale français. Quant à Jean-Pierre Pernaut, à son affirmation : "La sécurité sociale, c'est obligatoire", il aurait dû ajouter : "Qu'on s'affilie à un organisme français ou européen".
Le même sujet à été présenté par Patrick Poivre d'Arvor au 20 heures de TF1 le même jour. Mais on n'y entendait plus le praticien normand, alors que le directeur de l'URSSAF du Havre continuait d'y proférer ses menaces mensongères. Patrick Poivre d'Arvor a toutefois été plus prudent que Jean-Pierre Pernaut et s'est gardé de toute prise de position personnelle.

Rappel : souvenez-vous que France 5 avait déjà évoqué la fin du monopole de la Sécurité sociale.

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 13:42
A défaut d'entendre Claude Reichman sur Radio courtoisie, écoutez cette interview donnée le 29 décembre 2006 sur RMC où il défend la fin du monopole de la Sécurité sociale, démentant ainsi les attaques déplorables contre lui.

claude_reichman_sur_rmc_29_12_2006
Vidéo envoyée par gilinard
Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 21:04

C'est le titre du nouvel article de Jean-Christophe Mounicq !

A lire sur son blog ici.

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 17:31

De plus en plus d'articles de presse relaient enfin dans le grand public les informations relatives à l'abrogation du monopole de la Sécurité sociale. Désormais placés sous les projecteurs de l'actualité, les technocrates qui tentent illégalement d'empêcher les citoyens français de faire usage de leurs droits vont être confondus et châtiés.

Consultez le site de Claude Reichman.

Et bravo à Edouard Fillias, candidat d'Alternative Libérale à l'élection présidentielle, qui place ce thème au tout premier plan de sa courageuse campagne.

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 08:53

... en France :

Café politique de Villeurbanne (69) : Contact : superbm.ane@free.fr
Blog: http://larevolutionbleue-lyon.blogspot.com

Comité de Toulouse : Contact : revolution.bleue.toulouse.31@cegetel.net
Blog: http://danton31.skyblog.com

Comité de Versailles : Contact : revolution-bleue-versailles@hotmail.fr

Comité de Castres : Contact tél : 05 63 72 56 55 et 06 08 33 22 85, messagerie : revbleuecastres81@free.fr

... et dans le monde :

au Japon

au Canada

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 13:41

Communiqué de Claude Reichman :

 

Il est essentiel que des cafés politiques se créent partout en province. Le processus est des plus simples. Il suffit qu’une personne en prenne l’initiative. Elle n’a qu’à choisir un café situé dans un endroit central de sa ville et à nous faire savoir qu’elle y sera présente tel jour à telle heure (de préférence 17h ou 18h), portant une écharpe ou un foulard bleu. Nous l’annoncerons alors par tous les canaux d’information dont nous disposons.
Tous ceux qui, dans cette ville, souhaitent participer à la Révolution bleue sauront désormais comment se regrouper.
Communiquez-nous donc une date et un lieu (nous n’indiquerons pas votre identité sur nos annonces) par un courriel à l’adresse suivante :


cahierdoleances@yahoo.fr

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 11:01

Voici un témoignage sur les événements du 12 novembre à la Maison de la Mutualité :


1) A l'entrée, distribution de tracts étranges signés du "Comité de Défense de Radio Courtoisie, 61 bd Murat Paris 16ème".

2) Dans la salle, présence de gros bras qui semblent bloquer les sorties.


3) Long exposé liminaire de Henri de Lesquen, plutôt confus, mettant les convives mal à l'aise car personne ne sait plus s'il faut écouter poliment ou commencer à manger l'entrée qui commence à se racornir dans l'assiette. Les dites assiettes étaient d'ailleurs en train d'être ramassées que HdL continuait sa conférence, de sa table placée sur une estrade dans le coin gauche de la salle. La longueur même de l'intervention m'a paru déplacée et peu courtoise dans les circonstances, je ne dois pas être le seul.

4) HdL passa la parole à Serge de Beketch, au prétexte que celui-ci devait rejoindre séance tenante les Bleus Blancs Rouges du Front National au Bourget. Ceci entraîne que monsieur de Beketch n'a pas assisté à ce qui s'est ensuite passé.


4) Après cela, certains orateurs ont voulu s'exprimer, plusieurs ont été récusés, et ceux qui ont pu le faire étaient automatiquement encadrés par quatre costauds. On avait tout à fait le sentiment que cela était destiné à les empêcher de parler librement. De toute ma vie, je n'avais jamais assisté à une chose pareille.


5) Alors qu'une ambiance surréaliste s'installait, Olivier Pichon qui s'était mis à tourner entre les tables comme un lion en cage, visiblement contrarié par la tournure des événements, s'employa à conquérir le micro qui se refusait, puis y étant parvenu déclara hors de lui "c'est ... c'est un coup d'état !"


6) Les appariteurs musclés ne savaient plus où donner de la tête, une gronde générale se manifestant parmi les patrons d'émission et les plus anciens soutiens de Radio Courtoisie. On avait l'impression que ces appariteurs s'apprêtaient à taper sur tout le monde sans savoir par qui commencer (ils n'en firent rien).


7) Alain Griotteray parvint à s'emparer d'un micro, qu'on essayait de lui arracher, mais il affirma que les Allemands n'ayant pas réussi à le faire plier, ce n'est pas quelques barbouzes stipendiés qui le feraient, ce ne sont sans doute pas les termes mêmes employés, qui m'échappent à présent, mais c'est l'esprit.


8) A ce que j'ai appris ensuite, je l'avais cherché en vain, espérant lui parler d'un de ses ouvrages, Jean des Cars s'était éclipsé fort en colère de toute cette agitation. Je rappelle que Jean des Cars était le lauréat 2005 du Prix Daudet, il est étrange que personne ne lui ai demandé de prendre la parole. Un héritier de la famille Daudet était présent, même traitement.


9) Sitôt le dessert et le café avalés, annonce par HdL (je ne suis pas sûr, il me semble que c'était lui) qu'il  fallait évacuer la salle, car l'heure de fin de location venait de sonner.


10) Apparemment c'était faux, car une réunion présidée par HdL s'y est tenue après notre départ à ce que j'ai appris depuis.

En conclusion, de très graves incidents ont transformé cette fête de la Courtoisie en bordel sans nom, c'est très triste quand même. Que s'était-il passé à Radio Courtoisie pour qu'on en arrive là ? La guerre des  micros ?

Citons Petitgibus : "si j'aurais su, j'aurais pas venu !"

Dominique

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
21 novembre 2006 2 21 /11 /novembre /2006 18:50

Voici le communiqué de notre ami Olivier Pichon publié le 20 novembre sur son blog :



Ayant rencontré, deux heures et demi durant, Henri de Lesquen le vendredi 17 novembre, de cette rencontre il ressort :

1. Que la réintégration de Claude Reichman, faite à ma seule demande, est repoussée.

2. Que Henri de Lesquen a fait voter par le conseil d’administration une délibération le déclarant interdit d’antenne ce qui signifie que si l’un quelconque des patrons le reçoit (pour parler par exemple de la sécurité sociale), il est immédiatement soumis à une sanction et de ce fait même à une censure institutionnelle.

3. Que, de la nécessaire association des patrons d’émission à la marche de la radio, il n’est toujours pas question. La délibération prise dans ce sens, dimanche 12 novembre, à l’initiative de Dominique Paoli et reprise par l’ensemble du conseil d’administration est déclarée nulle : « n’étant pas à l’ordre du jour » de ladite assemblée.

4. Que Henri de Lesquen est, désormais, principalement soutenu par l’équipe qui s’est toujours opposée à Jean Ferré depuis 19 ans que je suis à la radio.

5. Que, si l’intérêt supérieur de la radio commande le silence à l’antenne sur ces questions, je demande que tout le monde soit soumis à cette règle.

En conséquence, je redoute cependant que les mêmes causes produisent les mêmes effets pour la vie de la radio. Néanmoins nous sommes convenus de nous revoir à bref délai, ce que je ferai pour ma part car il faut sauver « le soldat Courtoisie ».


Le communiqué d'Olivier Pichon est clair : Henry de Lesquen est un putschiste et un dictateur. Pour sauver Radio courtoisie, il faut absolument aller manifester devant ses locaux.


Vive la liberté !
Vive la Révolution bleue !
Vive Radio Courtoisie !
Vive la France !

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
21 novembre 2006 2 21 /11 /novembre /2006 10:08

A tout moment, la Révolution bleue vous tient au courant de ses actions par son bulletin d'information téléphonique au :

 01 42 22 14 72

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 07:31

On en parle activement depuis quelques jours sur le forum de Radio courtoisie et des blogs amis comme le Salon beige l'ont rapidement évoqué : c'est malheureusement la crise à Radio courtoisie, qui en l'état actuel des choses, prive Claude Reichman d'antenne !

Claude Reichman l'avait évoqué en début d'émission dans son Libre journal du 14 novembre (l'émission mise en ligne ici est expurgée du début d'émission mais vous pouvez vous reporter ici).

Claude Reichman publie aujourd'hui un article pour en expliquer à nouveau les raisons :

http://www.claudereichman.com/articles/lesraisonsdelacrise.htm

 

Notre ami Olivier Pichon, lui, (ici à la manifestation place du Châtelet) s'est dit prêt à travailler à la réconciliation générale.

 

Pour ma part,

- premièrement, je trouve cette crise bien dommageable pour l'avenir de la radio qui restait l'un des derniers bastions de liberté dans notre pays.

- deuxièmement, j'apporte mon soutien sans réserve à Claude Reichman et je vous invite individuellement, en particulier les adhérents de Radio courtoisie, à écrire à la radio pour faire part de votre indignation et pour demander le retour de Claude Reichman à l'antenne.

- troisièmement, la Révolution bleue ne s'arrêtera pas pour autant !

P.S : l'excellent blog de Radio courtoisie met régulièrement à jour les éléments de la crise en début de page.

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article

Articles Récents

Liens