Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre


Recherche

4 février 2006 6 04 /02 /février /2006 14:25

 

Ouvrons les yeux pour voir : 

 

Que le totalitarisme islamique est à l’assaut de notre patrie.

Qu’une police de la pensée s’installe plus ou moins subrepticement dans notre pays.

Que les mots de notre devise « liberté, égalité, fraternité » sont pervertis.

Que de faux droits sont créés pendant que les droits fondamentaux sont bafoués.

Que la justice de notre pays est dépravée.

Qu’on préfère à tord regarder le passé au lieu de se tourner vers notre avenir.

Que nos systèmes sociaux communistes à la dérive doivent être abandonnés.

Que les privilèges injustes de certaines castes doivent être supprimés.

Que notre économie doit être libérée de ses contraintes.

Que toutes ces réalités apparaissent de plus en plus clairement au peuple français.

Que les politiciens actuels ne sont plus représentatifs de notre peuple.

Que les politiciens actuels n’ont aucune solution à proposer.

Que la France a néanmoins les ressources pour croire qu’un sursaut est possible.

Que la France doit se doter de nouveaux dirigeants capables de redonner espoir.

Que cet espoir s’incarne dans la Révolution bleue !

Repost 0
4 février 2006 6 04 /02 /février /2006 08:57

L'affaire des caricatures de Mahomet fait exploser la fiction qui voudrait que l'Occident et l'Islam puissent cohabiter harmonieusement. Nous sommes bien dans le "choc des civilisations " décrit par Huntington. En treize siècles, aucune démocratie n'a pu voir le jour en terre d'Islam. Aucune société musulmane n'a été caractérisée par la liberté de pensée, la liberté économique, l'émancipation de la femme. Au contraire ces avancées extraordinaires dans l'histoire de l'humanité se sont toujours produites dans des sociétés situées en Occident ou se réclamant de sa civilisation. L'Islam n'est une " religion de paix " que lorsqu'il règne sans partage, ne tolérant aucune autre religion et rabaissant les non musulmans au statut de sous-hommes. La paix dont il s'agit alors est celle des cimetières.

L'explosion islamiste actuelle est due pour l'essentiel au choc frontal entre la mondialisation et les sociétés régressives dans lesquelles vit le milliard et demi de musulmans que compte la planète. Ces derniers peuvent tous voir à la télévision les images d'un monde moderne, affligé certes de nombreuses tares, mais marqué du sceau de toutes les libertés et jouissant d'une éclatante prospérité économique. A l'inverse, chez eux, ils n'aperçoivent qu'interdits, misère et blocages. Comment ne nous haïraient-ils pas ? Les plus intelligents et les plus évolués d'entre eux plaident évidemment pour la modernisation de l'Islam, mais celle-ci est impossible car elle ne peut se faire qu'en remettant en cause les fondements même de la religion de Mahomet, et en condamnant donc celle-ci à disparaître.

L'enjeu du conflit mondial entre l'Occident et l'Islam est donc simple : soit l'Occident est assez fort et sûr de lui pour ne faire aucune concession aux stipulations régressives de l'Islam et affirme hautement et clairement que ses valeurs sont différentes, soit il se couche sous la menace des bombes, des prises d'otages, du boycott de ses produits et sous la pression des fortes minorités musulmanes installées sur son sol. Dans le premier cas, l'Islam sera contenu et n'aura plus d'autre choix que de se dissoudre progressivement sous l'effet des échanges internationaux, par lesquels passe obligatoirement le progrès économique dont ces sociétés jeunes ont un besoin vital. Dans le second cas, l'Occident passera sous la coupe islamique et verra sa civilisation disparaître à jamais.

Chacun des pays occidentaux a des choix décisifs à faire. En France, il faut en finir avec le développement du communautarisme et l'installation de l'Islam comme religion officielle. L'élévation de mosquées sur la terre des cathédrales est ressentie par tous les musulmans comme une grande victoire et comme un encouragement à poursuivre leur conquête.

C'est la raison pour laquelle le régime politique français est en train d'exploser. Il avait bâti toute sa stratégie sur la juxtaposition paisible d'une société chrétienne par son histoire et sa culture et de communautés musulmanes de plus en plus nombreuses. Pari perdu ! Au lieu de la paix, nous avons la guerre des banlieues et demain la guerre totale, civile et ethnique.

Alors la société française s'insurge, comprenant enfin dans quel drame ses gouvernants irresponsables et criminels l'ont jetée. Aucun des politiciens coupables de cette terrible dérive ne mérite la moindre confiance. C'est le message que la Révolution bleue a lancé et qui se répand aujourd'hui comme une traînée de poudre dans une France indignée et révoltée.

Vive la Révolution bleue ! Vive la France !

Claude Reichman
Porte-parole de la Révolution bleue

Repost 0
3 février 2006 5 03 /02 /février /2006 16:48

L'hebdomadaire "Valeurs Actuelles", qui reste selon moi à peu près le seul media grand public pouvant être sensible aujourd'hui à nos idées, fait mention de la Révolution bleue par une petite note dans la rubrique "Les confidentiels" dans son édition du 3 février.

La voici :

LIBÉRAUX    La “Révolution bleue” en marche !

Président du Mouvement pour la liberté de la protection sociale (MLPS) – qui défend la mise en concurrence de la Sécu avec le privé –, Claude Reichman en appelle désormais, sur son site Internet (www.claudereichman.com), à une “révolution bleue”, “donnant réellement la parole aux peuples”. Plus de 120 000 internautes s’y sont connectés depuis deux mois. Résultat : deux rassemblements de plus de mille personnes (où chacun est invité à se munir d’une écharpe bleue) ont déjà eu lieu à Paris, dont le dernier, le 26 janvier. « Il s’agit d’un acte de résistance fondateur, à l’image de la manifestation du 11 novembre 1940, dont j’étais » a notamment déclaré l’ex-député RPR Alain Griotteray, qui soutient l’initiative. Prochain rassemblement prévu : le 11 mars.

Repost 0
2 février 2006 4 02 /02 /février /2006 18:42

Suite à de nouvelles offensives de harcèlement, France-Echos a été suspendu de nouveau.

Cette offensive des islamistes et/ou de leurs idiots utiles relève du terrorisme, et complète curieusement les fatwas du Mrap et du Jihad Islamique contre la liberté de critiquer l'islam.

Les méthodes fascistes de ces crapules ne font que trahir leur idéologie totalitaire. Nous ne baisserons pas les bras en face de ces ennemis de la démocratie et de la France.

Heureusement, l'affaire des campagnes jihadistes contre les auteurs ou les éditeurs des caricatures de Mahomet révèle à de plus en plus de Français et d'Européens la nature et les objectifs de ceux qui croient pouvoir appliquer au pays de Voltaire leur charia talibane. Désormais les trois camps (islamistes, dhimmis, résistants au fascisme vert) se dessinent clairement.

Nos peuples ont renversé le nazisme et le communisme, ils ne se soumettront pas aux ayatollahs de l'islam !

Et PERSONNE NE NOUS FERA TAIRE, ni Mouloud Aounit, ni Dalil Boubakeur, ni les poseurs de bombes, ni les égorgeurs.

Francis de France Echos

A noter la création d'un blog par Mycado pour permettre aux inconditionnels de France Echos de se retrouver :

http://les-resistants-de-france-echos.blogspot.com

France Echos semble remis en route mais seul l'accès aux nouveaux articles est possible pour l'instant.

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
2 février 2006 4 02 /02 /février /2006 08:37

Pourquoi dois-je et devez vous être acteur de la révolution bleue ? Parce que l'état de nécessité nous y contraint. Quel est donc cet état de nécessité ? Tout simplement celui de la sauvegarde de notre patrie. Dans notre démocratie, les citoyens sont supposés voter pour des députés censés les représenter au parlement. De la même manière, le président de la république élu au suffrage universel est supposé être le garant de l'indépendance nationale et de l'intégrité du territoire. Il est supposé être le gardien de la constitution, responsable du fonctionnement régulier des pouvoirs publics et de la continuité de l'Etat. Il est supposé décider des grandes orientations politiques.

Or, que constate-t-on ?

Que les gens ne votent plus pour, mais votent contre…quand ils votent. Et cela depuis bien longtemps. Que systématiquement les lendemains d'élections, nos hommes politiques analysent la situation d'un air préoccupé en indiquant qu'il y a une coupure entre le monde politique et les français, et cela depuis des années. Les journalistes acquiessent. Mais cela sans jamais que rien ne soit remis en question. Que le parlement aurait voté oui à la constitution européenne quand les français ont voté non. Que les médias auraient voté oui à la constitution européenne quand les français ont voté non. Que les français ne sont jamais appelé à décider de leur propre destin via des référendums. On comprend en effet le peu d'empressement du pouvoir, étant donné que les résultats ne vont généralement pas dans le sens attendu par le dit pouvoir. Que le président de la république actuel, mais également ses prédécesseurs depuis plusieurs décennies, ont gravement failli à la mission que nous leur avions confiée. Que notre république n'est plus une république, mais un système oligarchique. Notre république, c'est comme le Canada Dry, ça a la couleur de la démocratie, le goût de la démocratie (de moins en moins vrai d’ailleurs) mais ce n'est pas de la démocratie…   

 

 
Quels sont les cercles du pouvoir qui se partagent la prébende ?

Tout d'abord les partis au pouvoir. En politique, en dehors d'eux, point de salut ! De véritables machines à encaisser, avec ses réseaux d'influence. Un candidat, ça se fabrique et ça se promeut, Et que l'on vote A ou B n'est pas bien grave car de toute façon la même pensée unique les anime forcément, un peu comme le bateau qui ne peut couler que de la surface vers le fond. 
Quelle est leur légitimité démocratique ?

Ensuite, les médias et le monde du show business... Leurs comptes en banque sont bien garnis. Ils habitent dans des beaux quartiers et fréquentent les personnes qui vont bien, loin des vrais français de la France dite "d'en bas" (quelle expression nauséabonde !) qui vivent au quotidien des réalités difficiles. Et alors, ils nous bourrent le crâne avec leur solidarité, leur antiracisme, leur lutte contre la discrimination et tout le tintouin. Des mots qu'on entend jusqu'à en avoir la nausée (un bon conseil, jetez votre télévision si ce n'est pas déjà fait). L'important est de convaincre que le français doit déjà se considérer heureux de son sort, qu'il n'est qu'un sale raciste, et que de toute façon tout est de sa faute.    

 

 

 

Et enfin, les tristement fameux partenaires sociaux : MEDEF, syndicats, associations et lobbies en tous genres. Pour les grands patrons proches des politiciens et de leurs arrangements crapuleux, peu importe la France, l'important c'est d'amasser en Suisse. Ce sont eux qui sont aller chercher des travailleurs immigrés. Les bénéfices pour eux, les incendies pour nous…
Et les syndicats... Ils gèrent les avantages acquis de petites minorités (SNCF, RATP, EDF, France Télécom …) et bloquent toute saine évolution de notre société. Où est-elle cette fameuse Egalité dont on nous rebat les oreilles à longueur de journée ? Donne-t-on les mêmes droits aux chômeurs du privé qu’aux salariés EDF qui croulent sous les congés et les RTTs ? Donne-t-on les mêmes droits aux salariés licenciés de chez Seb qu’aux fonctionnaires de la Banque de France ? Un apprenti boulanger peut-il faire la grève comme un salarié de la RATP ? Il faut le dire haut et fort : les uns payent le modèle social des autres.

Enfin les associations et lobbies en tout genre : LDH, MRAP, SOS-Racisme, Act-Up, j’en passe et des meilleures… Depuis quand la politique d’un Etat sérieux peut-elle reposer sur des lobbies et le milieu associatif qui sous le couvert de la lutte contre le SIDA ou de la lutte contre le racisme n’ont qu’un seul objectif : mettre la France à genoux et nous condamner à la repentance permanente. Il est grand temps que l’Etat se désengage du milieu associatif : la seule voie démocratique du financements des associations est la collecte auprès des particuliers. 

Quelle est leur légitimité démocratique ?

Comme dit le proverbe, le poisson pourrit par la tête. Notre patrie a vécu une situation de pourrissement, sachant que celle-ci subit aujourd'hui une phase d'accélération. Je ne vous ferai pas l'insulte de recenser l'ensemble des voies d'eau du paquebot France, mais je vous indiquerai que pendant que la France d'en bas est sous les eaux, les passagers de la France d'en haut s'amusent comme des fous sur le pont et s'apprêtent à embarquer dans les chaloupes. En somme, l'heure a sonné et chacun de nous est désormais appelé à prendre sa propre destinée et celle de ses enfants en main. Pour ceux qui considèrent que la liberté n'a pas de prix, que les valeurs telles que le courage, l’honneur, la fidélité, la fraternité et la justice ne sont pas des vains mots… à ceux là je dis qu'ils doivent devenirs acteurs de la Révolution bleue.   

La Révolution bleue va nous permettre de nous unir.
La Révolution Bleue va nous permettre de trouver des moyens financiers.

 

La Révolution Bleue va nous permettre de nous organiser.

La Révolution Bleue va nous permettre de nous coordonner.

La Révolution Bleue va nous permettre d’être visible sur le terrain.

La Révolution Bleue va nous permettre de promouvoir nos idées.

La Révolution Bleue va nous permettre de démonter les idées reçues.

La Révolution Bleue va nous permettre de protéger ceux d’entre-nous qui sont attaqués.

La Révolution Bleue va nous permettre de trouver de nouveaux révolutionnaires.

La Révolution Bleue va nous permettre de nous concentrer sur des actions primordiales. 

La Révolution Bleue va nous permettre de pouvoir nous exprimer.

 

Comme disait Hélie de Saint Marc en jugeant sa propre vie, "C’est en résistant que je suis devenu résistant … Vivre, ce n’est pas exister à n’importe quel prix". Il n'y a pas d'écoles à former de bons résistants, seulement de mauvaises écoles pour les pitoyables administrateurs de notre pauvre pays.

Vive la Révolution Bleue pour que vive La France !

 

 
Philippe

Repost 0
1 février 2006 3 01 /02 /février /2006 22:08

Je signale que l'excellent blog Vox Galliae (http://voxgalliae.blogspot.com) a mis en ligne ces derniers jours des vidéos sur les 2 manifestations qui nous intéressent et qui ont eu lieu dernièrement :

- La marche pour la vie ce 22 janvier

- Le rassemblement de la Révolution bleue ce 26 janvier

Allez les consulter, vous ne les verrez pas à la télé !

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
1 février 2006 3 01 /02 /février /2006 09:57


Le site ami France Echos que vous êtes nombreux à consulter a été victime d'attaques concertées afin de surcharger le serveur dont le propriétaire a décidé alors de suspendre le site. Il faudra certainement du temps pour le rétablir... et encore plus de temps pour rétablir la liberté dans notre pays !

Nous nous battons sans relâche pour cela !

Vive la liberté, vive la France, vive France Echos et vive la Révolution bleue !

 voir sur Occidentalis pour plus d'explications :

http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2862&thold=0

BONNE NOUVELLE : FRANCE ECHOS EST A NOUVEAU ACCESSIBLE CE MERCREDI SOIR

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Important à signaler
commenter cet article
31 janvier 2006 2 31 /01 /janvier /2006 21:10


La journée de lutte contre l’islamo-fascisme (RAID = Rally Against Islamofascism Day, à l’initiative de l’UAC = United american Committee) ce mercredi 1er février ne peut pas mieux tomber en pleine affaire sur les caricatures de Mahomet. Rappelons simplement à celles et ceux qui ne l’auraient pas encore bien intégré que les partisans de l’islam militant veulent tout simplement détruire notre Civilisation car nous ne vivons pas selon les préceptes de leur « religion ».
Face à cela, 2 solutions : nous soumettre (et à terme nous convertir, comme la demande récente faite au président Bush) ou nous battre !

Absolument aucun compromis ne saurait être durable. Nous sommes dans une guerre totale, que nous n’avons pas choisie mais qui nous est déclarée, comme au temps de l’union soviétique.

 


Contre l’islamo-fascisme et ses collabos…

 
Pour la liberté et la sauvegarde de l’Occident en général et de la France en particulier…


Vive la Révolution bleue !

 

Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article
31 janvier 2006 2 31 /01 /janvier /2006 12:03
Que ce soit dans l'affaire de la TVA ou dans l'affaire Arcelor, notre gouvernement semble être le dernier à comprendre les règles de fonctionnement de l'Union Européenne et les règles de fonctionnement de la mondialisation capitaliste.
Donc encore une fois, ce gouvernement nous prend pour des cons en cherchant à nous faire croire qu'il a les moyens d'agir.
Ce qui est certain, c'est que je ne regretterai pas qu'il ne puisse intervenir dans l'affaire Arcelor. En effet, les seuls choix légitimes sont évidemment ceux des actionnaires.
Concernant la TVA, nous sommes là au coeur des côtés négatifs de la construction européenne qui tend à l'harmonisation et/ou au marchandage au lieu d'une concurrence fiscale entre les Etats.

Vive la liberté, vive la concurrence !
Et vive la Révolution bleue !
Repost 0
Published by Gil Albert Li - dans Opinion-Actualité
commenter cet article
29 janvier 2006 7 29 /01 /janvier /2006 21:49

Le soir du 26 janvier, deuxième manifestation de la Révolution bleue, j’ai appris que dans le domaine de la justice, il existe  une hiérarchie parallèle à la hiérarchie nationale. Cette "justice"  parallèle  est la franc-maçonnerie, engendrant « une injustice permanente. » Aussi, dans les réformes que veut Claude Reichman pour la France, tous les juges francs-maçons seront mis à l’écart. Nous avons tous plus ou moins un collègue qui connaît quelqu’un qui est franc-maçon. Ce collègue  nous dira : "Bien sûr il n’est pas très élevé en grade, mais c’est quelqu’un de vraiment  bien tu sais, et puis c’est un avocat."  Et nous voici aussi bien informés et rassurés sur la franc-maçonnerie que nous  le sommes sur la soit disant "religion de tolérance de paix et d’amour" qu’est l’islam. Trop souvent un manque de noblesse de nos sentiments  ne nous  incite pas à faire des recherches et à creuser le sujet.  Ceci m’a  poussé à relire une étude réalisée  par des spécialistes de la lutte antisectes, que j’avais  lu depuis quelques années et  qui s’intitule « Un certain regard sur la franc maçonnerie », facile à trouver sur la toile. C’est ainsi que j’ai appris que les francs-maçons, dans les degrés les plus élevés, appartiennent au monde des ténèbres, à l’occultisme ; pour tout dire : au monde de l’iniquité. D’où « une injustice permanente. » Il est nécessaire  et du devoir de tout citoyen qui veut s’affranchir de la servitude qui lui est imposée par les hommes de l’état, de connaître ses ennemis afin de mesurer l’ampleur et la nature du combat à livrer. C’est pourquoi j’invite ardemment le lecteur à faire cet effort de la lecture passionnante, certes un peu longue, mais exhaustive, de la page web :

 http://v.i.v.free.fr/wt/regardfm.html

 Clay Rambar

Repost 0

Articles Récents

Liens